Battle soop - Diplomacy - apprendre à négocier

Format des ordres


« Précédent   Suivant »

Les joueurs doivent dresser une liste des leurs unités et des provinces dans lesquelles elles se trouvent de manière à simplifier les discussions lors de la phase diplomatique. Pour chaque ordre, on écrit en premier le type d’unité (« A » ou « F ») puis le nom de la province que cette unité occupe. Par exemple, « A Paris », que l’on peut aussi écrire « A Par » en version abrégée. On écrit ensuite l’ordre donné à l’unité. Par exemple « A Par Tenir », ce qui signifie que l’Armée située à Paris reste en place. Le rappel A ou F sert essentiellement à ce que chaque joueur puisse rapidement se souvenir de la nature de ses unités. Si vous oubliez de noter le type d’unité, l’ordre reste légal puisqu’il ne peut de toute manière y avoir qu’une seule unité par province.

Abréviations

Les joueurs peuvent se référer aux abréviations répertoriées au dos de ce livret de règles lorsqu’ils nomment les provinces et les pays lors de la rédaction de leurs ordres. Le nom d’un certain nombre de provinces présentes sur le plateau de jeu commence par les trois mêmes lettres, c’est pourquoi certaines provinces sont pourvues d’abréviations particulières. Dans le doute, écrivez le nom en version non abrégée.
Il est aussi possible de noter les ordres de la même manière en utilisant les abréviations présentes sur les cartes de négociation.

Gardez à l’esprit que seule une unité peut se trouver dans une province à tout moment (qu’elle soit maritime, intérieure ou côtière). Il ne devrait donc pas y avoir de litige quant à savoir quelle unité reçoit quel ordre.

Meneur de jeu

Si un joueur supplémentaire est disponible et si ce joueur a une grande connaissance des règles, il peut alors faire office de meneur de jeu. Ce sera à lui de vérifier la durée de la phase diplomatique, de recevoir et de lire les ordres, et de résoudre les conflits de règles. Ce joueur devra bien évidemment rester parfaitement neutre.

« Précédent   Suivant »