Battle soop - Diplomacy - apprendre à négocier

Ordre « Avancer »


« Précédent   Suivant »

Lors d'une partie, il arrivera fréquemment que des Unités reçoivent l'ordre d'avancer vers une province déjà occupée par des Unités d'une autre nationalité. Un tel mouvement est considéré comme une « attaque », et nous le verrons plus en détail un peu plus loin dans ce livret de règles.

Rédiger un ordre « Avancer »

Un ordre Avancer est rédigé en inscrivant un tiret entre l'emplacement actuel de l'unité et la province de destination. Par exemple, un ordre d'Avancer une unité de Paris en Bourgogne sera rédigé ainsi :

A Paris – Bourgogne ou A Par – Bou

Déplacement d'armée

Une Armée peut recevoir l'ordre d'Avancer dans une province intérieure ou côtière. Il est illégal d'ordonner à une Armée d'Avancer dans une province maritime. Comme il est impossible à deux unités d'occuper simultanément la même province, une Armée ayant reçu un ordre d'Avancer dans une province adjacente peut parfaitement se retrouver à ne pas se déplacer du tout (en raison de la position ou des ordres des autres Unités). Ce point sera détaillé dans le chapitre Conflits un peu plus loin dans ce livret de règles.

Note :une Armée peut passer par une province maritime depuis une province côtière jusqu'à une autre province côtière grâce à une ou plusieurs Flottes. Un tel déplacement est appelé un « convoi » et est décrit de manière plus détaillée dans le chapitre sur l'ordre Convoi, un peu plus loin dans ce livret de règles.

Exemple de mouvement d'Armée : une Armée située à Paris peut se déplacer à Brest ou en Picardie, en Bourgogne ou en Gascogne. Comme ceci :

Schema 1

Déplacement de flotte

Une Flotte peut recevoir l'ordre d'Avancer dans une province maritime ou côtière. Il est illégal d'ordonner à une Flotte d'Avancer dans une province intérieure. Le schéma suivant montre qu'une Flotte positionnée dans la Manche peut se déplacer dans les provinces suivantes : Mer d'Irlande, Pays de Galles, Londres, Belgique, Picardie, Brest, Mer du Nord et Atlantique moyen :

Schema 2

Lorsqu'une Flotte se trouve dans une province côtière, ses vaisseaux de guerre sont considérés comme occupant toute la côte de cette province. Une Flotte située dans une province côtière peut se voir ordonner d'Avancer dans une autre province côtière uniquement si cette dernière est adjacente à la ligne de côte de la province d'origine (le mouvement se fait comme si la Flotte se contentait de longer la côte). Par exemple, dans le schéma qui suit, nous pouvons voir qu'une Flotte située à Rome peut se voir ordonner d'Avancer vers la Toscane ou Naples (ou dans la Mer Tyrrhénienne). Mais cette même Flotte située à Rome ne peut pas se voir ordonner d'Avancer jusqu'à Venise ou en Apulie, car bien que ces provinces soient adjacentes grâce à une frontière intérieure, leurs côtes ne sont pas adjacentes.

Schema 3

Déplacements interdits

Les emplacements de la carte dépourvus de nom ne peuvent pas être occupés. La Suisse est une zone infranchissable qui ne peut pas non plus être occupée. À l'exception de l'Angleterre, les îles ne peuvent pas être occupées.

Clarifications de quelques déplacements particuliers

Il y a quelques zones délicates en terme de déplacement sur le plateau de jeu. Vous apprendrez ci-dessous comment en sortir et y entrer.

Bulgarie, espagne et saint-pétersbourg : ces trois provinces sont les seules provinces côtières à disposer de deux côtes séparées (identifiées sur la carte par leur orientation géographique). Une Flotte entrant dans cette province par une côte ne pourra se déplacer que dans une province adjacente à cette même côte. La Flotte est toutefois considérée comme occupant l'intégralité de la province. Une telle Flotte sera positionnée sur la côte plutôt qu'au centre de la province. Par exemple, une Flotte située sur la côte nord de l'Espagne ne pourra pas recevoir l'ordre d'Avancer en Méditerranée occidentale, dans le Golfe du Lion ou à Marseille. Elle est toutefois considérée comme occupant l'intégralité de l'Espagne.
Si une Flotte reçoit l'ordre d'Avancer dans une de ces provinces, et s'il est possible pour la Flotte d'atteindre les deux côtes, l'ordre doit alors spécifi er la côte de destination : si ce n'est pas le cas, le déplacement est annulé et la Flotte reste sur place. Par exemple, une Flotte située à Constantinople peut se déplacer indifféremment sur la côte sud ou sur la côte est de la Bulgarie. Cette Flotte devra donc recevoir un ordre d'Avancer tel que :

F Con – Bul CS » ou « F Con – Bul CE

De la même manière, une Flotte située en Atlantique pourra indifféremment Avancer sur la côte nord ou sur la côte sud d'Espagne, mais l'ordre devra impérativement préciser la côte de destination.

Kiel et constantinople : en raison de leur position géographique particulière, ces deux régions sont considérées comme disposant d'une seule et même côte. Une Flotte peut donc entrer dans une de ces provinces par un côté et être considérée comme adjacente aux provinces situées de l'autre côté tout au long de la ligne de côte. Par exemple, une Flotte peut Avancer depuis la Mer Noire jusqu'à Constantinople avec un ordre :

F Noi – Con

puis, par la suite, Avancer depuis Constantinople jusqu'en Mer Égée (ou toute autre province adjacente). De la même manière, une Flotte peut Avancer depuis la Hollande jusqu'à Kiel avant d'Avancer sur Berlin lors d'un tour suivant (en passant par le canal de Kiel) et ce sans avoir à passer par le Danemark et la Mer Baltique. Des Armées peuvent aussi entrer et sortir librement de ces provinces, sans prendre en compte les étendues d'eau intérieures. Cela ne signifi e bien évidemment pas que les unités peuvent sauter par dessus ces provinces.

Suède et Danemark : une Armée ou une Flotte peut passer de la Suède au Danemark (et inversement) en un seul tour. Une Flotte venant de la Mer Baltique ne peut pas Avancer directement en Skaggerak (et inversement) : elle doit préalablement passer par la Suède ou le Danemark. La frontière entre le Danemark et la Suède ne sépare pas les côtes respectives de ces deux pays en deux emplacements distincts. Le Danemark n'est pas adjacent à Berlin.

Statu Quo : Les situations décrites ci-dessous présentent des forces de puissance équivalente cherchant à occuper une même province dans un même tour de jeu. Ces situations sont appelées des statu quo. Cette règle s'applique lorsqu'une ou plusieurs nations sont impliquées. Vous trouverez par la suite la description des quelques exceptions à cette règle.

Si des unités de force équivalente tentent d'occuper la même province, alors toutes ces unités restent dans leur province d'origine. Si deux unités ou plus reçoivent l'ordre d'Avancer vers la même province, alors aucune d'elles ne peut se déplacer. (Cela fonctionne de la même manière pour des unités également soutenues, ce qui sera expliqué dans le prochain chapitre.) Sur le schéma suivant, on peut voir que si l'Armée allemande située à Berlin reçoit l'ordre d'Avancer en Silésie, tandis que l'Armée russe située à Varsovie reçoit le même ordre, alors aucune des deux unités ne sera déplacée et la Silésie restera vacante.

Schema 4

Allemagne : A Ber - Sil
Russie : A Var - Sil

Note : dans ce livret, les exemples d'ordres ne pouvant être résolus seront soulignés afin de montrer qu'ils ont échoué (l'unité ne termine pas son mouvement dans la province dans laquelle elle devait Avancer).

Un statu quo ne déloge pas une unité déjà présente dans la province où le statu quo a lieu. Si deux unités (de force égale) attaquent la même province, créant ainsi un statu quo, une unité déjà en place dans la province attaquée ne sera pas délogée. Ainsi, sur le schéma précédent, si une unité avait été présente en Silésie, le résultat de la résolution des ordres serait le même et l'unité présente en Silésie resterait sur place.

Une unité ne se déplaçant pas peut bloquer une unité, ou une série d'unités, en mouvement. Si une unité reçoit l'ordre de Tenir, ou se trouve dans l'impossibilité de bouger, et que d'autres unités reçoivent l'ordre d'Avancer dans sa province, alors ces autres unités ne peuvent pas bouger. (Il s'agit tout simplement du principe de l'embouteillage !) Sur le schéma suivant, on peut voir une armée russe située en Prusse. Le joueur russe a annoncé au joueur allemand qu'il déplacerait son armée hors de Prusse (mais il a menti et a ordonné à son armée de Tenir). Le joueur allemand a ordonné à son armée située à Berlin d'Avancer en Prusse et à sa Flotte d'Avancer de Kiel à Berlin. Le résultat final est qu'aucune des unités n'est déplacée.

Schema 5

Allemagne :
F Kiel - Ber
A Ber - Pru

Russie : A Pru XXX

Des unités ne peuvent pas échanger leur position sans l'utilisation d'un convoi. Si deux unités reçoivent l'ordre d'Avancer vers la province de départ de l'autre, aucune des deux ne peut bouger. Par exemple, sur le schéma suivant, aucune unité ne peut se déplacer. (Il y a toutefois moyen de parvenir au résultat voulu par l'utilisation des convois, comme vous le verrez par la suite.)

Schema 6

Allemagne :
F Ber - Pru
A Pru - Ber

Trois unités ou plus peuvent opérer une rotation dans leur province respective au cours d'un même tour, tant qu'elles n'échangent pas directement leur position (comme vu précédemment). Par exemple, sur le schéma suivant, tous les ordres seront résolus puisque les unités n'échangent pas directement leur position les unes avec les autres.

Schema 7

« Précédent   Suivant »